Dédale production et diffusion

a pour mission principale de proposer aux artistes un accompagnement personnalisé lors de chaque étape essentielle à la réalisation de leur projet. Dédale soutient ses artistes dès la conception de leur projet, s’intègre dans l’équipe de création afin d’encadrer la production, la promotion/diffusion ainsi que  l’accompagnement administratif de leur spectacle. Les compagnies sont majoritairement issues du secteur des arts de la rue.

L’art de la rue est un secteur artistique essentiel au rayonnement culturel général. Les formats que Dédale Diffusion propose s’intègrent facilement dans des espaces non dévolus au secteur culturel. Dédale souhaite, à travers ce médium, investir de nouveaux terrains de jeux, et permettre aux artistes de s’approprier l’espace public autrement.

 

Dédale ASBL propose, en parallèle, un accompagnement scénographique pour tous types de structures.

Enfin, l’ASBL met à disposition ses compétences logistiques afin de soutenir toute association ou personne souhaitant mettre en place des événements culturels. Ces dernières propositions sont détaillées dans l’onglet

autres activités -

dorine nb.jpg

Dorine Voglaire

Fondatrice de l’ASBL « Dédale », Dorine a étudié la sociologie à l’ULB et a, ensuite, entamé des études de scénographie à l’Académie des Beaux-Arts de Liège.

Dès l’adolescence, elle porte des projets en lien avec l’écologie, l’éducation permanente et la culture.

En 2012, elle crée le festival « C’est pas d’la Carotte » qui fêtera ses neufs ans trois quarts cette année. Elle axe son travail majoritairement autour des besoins administratifs de la structure et crée, avec son équipe, des outils de coordination pour favoriser une hiérarchie horizontale entre les membres de l’ASBL. Cette expérience lui permet de participer à la coordination de divers projets en lien avec l’événementiel.

Depuis 2016, elle cumule des projets scénographiques essentiellement dans le milieu du théâtre. Ces expériences lui permettent de connaître les besoins spécifiques liés à ce milieu.

Depuis la sortie de ses études, elle jongle entre projets artistiques et travail alimentaire.

En 2020, elle s’engage pleinement dans le domaine culturel et se lance en tant que chargée de production et diffusion dans le secteur des arts de la rue.